Pommettes et Joues2019-02-12T10:58:41+00:00

Pommettes / Joues

L’acide hyaluronique dans le traitement des pommettes et joues chez les hommes et les femmes permet de :

  • Redessiner le contour du visage
  • Restaurer le volume des joues et des pommettes
  • Corriger un déséquilibre du visage

Indications

L’acide hyaluronique permet de restaurer le volume des pommettes ayant diminué au cours du vieillissement. Le repositionnement de la pommette harmonise alors les courbes du haut du visage et offre également une action préventive sur le vieillissement du bas du visage et notamment sur la définition de l’ovale du visage. Il permet donc de redonner au visage l’équilibre perdu par la descente progressive des tissus.

A l’âge de 20 à 30 ans, les pommettes sont hautes situées et donne au visage un certain élan, un dynamisme, caractéristique des visages jeunes. Néanmoins, Il est possible de corriger une asymétrie constitutionnelle chez des patients jeunes ou donner plus de volume en cas de pommettes quasi-inexistantes.

Utilisé sur les joues, le produit permet de rajeunir et de donner un air moins sévère et moins triste à certaines personnes en restaurant les volumes perdus au fil des ans.

Le traitement des pommettes et des joues

Le traitement est indolore et ne nécessite pas d’interruption de la vie sociale, du fait d’anesthésiant intégré dans l’acide hyaluronique et l’utilisation de micro-canules d’injection (type Magic Needle) souples à bouts ronds non traumatisants pour les tissus.

Le risque d’ecchymoses et d’hématomes est quasi inexistant grâce à ces techniques d’injections plus douces.Dans les cas des pommettes : L’acide hyaluronique utilisé est un acide plus réticulé (plus dense) qui permet une tenue plus durable des résultats de l’ordre de 12 à 18 mois.

Dans le cas des joues : le produit utilisé sera fonction de la surface à combler et de l’importance du creux à remplir. Les résultats sont immédiats et naturels avec une durabilité de 9 à 12 mois.

Les traitements associés

La perte de l’ovale du visage peut aussi être réduite en comblant le rebord inférieur de la mâchoire, faisant disparaître la dépression présente entre le menton et la bajoue.

Associé à la correction des sillons nasogéniens, des plis d’amertumes (ou rides de la marionnette) et du contour de la mâchoire inférieure, le comblement des pommettes produit un « effet lifting » qui redonne au visage sa physionomie naturelle.

Dans le cas d’un relâchement global du bas du visage, il est également possible de redéfinir les contours de l’ovale du visage, par l’utilisation d’ultra-sons focalisés (Ulthéra) qui constitue une alternative à des traitements chirurgicaux plus invasifs.

Les lasers de photorajeunissement, permettent un traitement combiné des ridules par stimulation de la synthèse de collagène améliorant ainsi la texture de la peau et de la composante pigmentaire du vieillissement de la peau, en lui redonnant son éclat.

Certains traitements peelings peuvent également être indiqués, associés ou non à la chromostimulation par LED.

Enfin, pour la prévention de l’apparition et le traitement des rides de la partie supérieure du visage, la toxine botulique reste le médicament de référence.