Les cernes2019-02-11T19:56:17+00:00

Cernes

L’acide hyaluronique dans le traitement des cernes chez les hommes et les femmes permet de :

  • Rajeunir le regard
  • Donner un aspect moins fatigué et moins triste

Indications

L’acide hyaluronique permet le comblement des cernes creux, pour redonner au regard un aspect reposé et rajeuni.

Il ne permet pas en revanche la correction des cernes pigmentés, souvent constitutionnels ou génétiques.

Les cernes correspondent anatomiquement aux creux situés sous la paupiere inférieure en regard du rebord orbitaire. 
Ils peuvent se prolonger à l’intérieur vers la racine du nez, et à l’extérieur vers la pommette et la vallée des larmes.

L’apparition du cerne est liée à la disparition progressive de la graisse qui se situe entre la peau et l’os du rebord orbitaire. Les contours de l’orbite deviennent apparents, du fait de la fonte des masses graisseuses qui l’entourent en surface, sous la peau. Le regard se squelettise alors, et paraît plus vieux. Le traitement va donc consister à recréer le volume perdu du cerne.

Les cernes creux sont un témoin de premier ordre du vieillissement. Ils sont associés ou non à une disparition du relief de la pommette, et peuvent apparaître à un âge très jeune.

L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est l’un des principaux composants du derme (avec le collagène) où il joue un rôle d’hydratation et de structure, donnant épaisseur, élasticité et fermeté à la peau.

C’est l’un des dispositifs médicaux les plus utilisés pour corriger les rides. Il permet de lutter contre le vieillissement de la peau en la restructurant et en la réhydratant de l’intérieur.

Ses caractéristiques biocompatibles et non allergène mais également sa complète résorbabilité (biodégradable à 100%) lui confèrent une sécurité maximale. L’acide hyaluronique ne nécessite pas de test préalable au traitement.

Le traitement est quasi-indolore du fait de la présence d’anesthésiant couplé à l’acide hyaluronique et l’utilisation de canules à bouts non piquants en remplacement des aiguilles.

Il offre des résultats immédiats et naturels, et sa durée de dégradation est suffisamment longue pour être à la fois efficace et transitoire, permettant le suivi du vieillissement facial.

Chaque indication nécessite un acide hyaluronique spécifique avec des caractéristiques de densité et d’élasticité précises, pour s’adapter à chaque type de rides : superficielle, d’expression, profonde et de relâchement.

Le traitement des cernes

L’acide hyaluronique utilisé pour les cernes doit être peu hydrophile et ne pas être utilisé en sur-correction.

L’injection doit se faire au contact de l’os à l’aide d’une aiguille extrêmement fine, ce qui rend la procédure indolore et permet le positionnement précis de l’acide hyaluronique sur le rebord orbitaire.

Les résultats durent en général 12 mois voire plus dans cette région anatomique.

Les traitements associés

Dans certains cas, les cernes se prolongent vers le bas par un sillon allant de la paupière à la pommette – sillon palpébro jugal ou vallée des larmes – et par un creusement de la pommette, du fait de sa fonte graisseuse.

L’acide hyaluronique pourra alors être utilisé pour corriger à la fois les cernes et restaurer le relief perdu de la pommette.