Blabla

Inscription à la newsletter du Dr COZANET


Annuler

Prendre un rendez-vous
01.42.22.86.51

Adoucir la Colère grâce aux injections de Botox®


Objectifs

L'utilisation de très faibles doses de toxine vise à contrôler l'hyperactivité des muscles à l'origine de certaines rides du tiers supérieur du visage, en conservant la mobilité des autres muscles et l'expressivité du visage

L'objectif de ce traitement d'injection de toxine botulique (souvent appelé Botox) est la disparition des rides du lion (rides entre les sourcils) qui apparaissent lors du froncement des sourcils exprimant l'interrogation, la colère ou encore l'anxiété.

Une telle injection de toxine botulique efface ces rides qui durcissent le regard.


Indications

Les rides du lion (glabellaires) sont situées entre les sourcils et la partie supérieure du nez. On distingue trois types de rides : horizontale, oblique et verticale correspondant à l'activité d'un type musculaire particulier.

  • Les rides horizontales sont dues au muscle "procerus" qui est implanté en dessous de la partie supérieure du nez et tire vers cette implantation la partie médiane du front.
  • Les rides obliques sont dues au muscle "depressor supercilii" qui est implanté à la base de la racine du sourcil et tire vers cette implantation la partie interne du sourcil.
  • Les rides verticales sont dues au muscle "corrugator supercilii" qui est implanté entre les sourcils à la partie supérieure du nez et tire vers cette implantation la partie interne des sourcils.
Rides Lion statique
Rides du Lion statique
Rides Lion dynamique
Rides du Lion dynamique

La toxine botulique

Botox® molécule

La toxine botulique est une protéine découverte dans les années 1920, et utilisée en médecine depuis 1970.

La toxine botulique agit en diminuant localement la transmission de l'influx nerveux à l'origine de la contraction musculaire, permettant de lisser les rides existantes et prévenir la formation de nouvelles rides.

La relaxation musculaire intervient entre 48 h et 5 jours, avec un effet maximal au 30ème jour pour une action durable entre 4 et 6 mois.

La durée du résultat esthétique est généralement prolongée au fur et à mesure du renouvellement des traitements.


Le traitement

Botox® Injection Lion

Avant chaque injection de Botox, il faut vérifier le tonus de chaque groupe musculaire (en faisant des « grimaces » diverses).

L'injection se fait à l'aide d'aiguilles très fines, rendant le traitement quasi indolore.

Il n'y a pas d'éviction sociale, dans la mesure où les petites points d'injection disparaissent en moins d'une heure.

Il ne faudra simplement pas masser ou exercer de pression sur la zone de pression et vous allonger dans les deux heures suivant le traitement.

Pour les rides glabellaires, les volumes injectés doivent être faibles donc plus concentrées que dans le front.

Le risque le plus important dans cette zone est le petit hématome migrant. Cet inconvénient peut être facilement évité en ajoutant de l'adrénaline à la toxine botulique.

Une consultation de contrôle sera à prévoir 15 jours après le traitement.


Traitements associés

L'acide hyaluronique

Il est préférable généralement de jumeler le traitement des rides du lion avec celui des rides du front car les muscles en jeu dans les deux zones sont intriqués. Un exemple concret pour mieux visualiser cette intrication. Il arrive parfois que les rides du lion présentent une importante composante horizontale due à l'hyperactivité du muscle "procérus". L'action de ce muscle est contrebalancé par celle du muscle frontal avec lequel il s'oppose, il est donc préférable de relâcher les deux muscles en même temps.

Si l'on présente au niveau des rides du lion, une zone creusée par le temps, il est possible de la combler par une injection d'acide hyaluronique faiblement réticulé. L'acide hyaluronique est l'un des principaux composants du derme (avec le collagène) où il joue un rôle d'hydratation et de structure, donnant épaisseur, élasticité et fermeté à la peau. Cette molécule est également utilisée depuis plus de 25 ans dans de nombreuses spécialités médicales (chirurgie ophtalmologique, ORL, rhumatologie, urologie) ainsi que pour la cicatrisation des plaies.

Dans la médecine esthétique, l'association des traitements est souvent la règle pour agir sur les différents facteurs, comme on peut le voir dans le traitement de la cellulite, des vergetures, du relâchement cutané, ou pour l'amincissement, mais il est bien sûr possible de pratiquer des injections de Botox sans autre traitement associé, si on le souhaite.